Connect with us

G-League

A Blue Coats Story : Un premier match compliqué.

A Blue Coats Story : Épisode 1 de la série rétrospective sur la saison 2019-20.

Crédit photo : The Painted Lines

Amis du jour, bonjour. Avant de commencer cet article, tout d’abord, une petite explication :

Ce papier est le premier d’une série, appelée : A Blue Coats Story (faute de nom plus intéressant) qui retracera la saison 2019/2020 des Delaware Blue Coats, l’équipe de G-League des Philadelphia 76ers. 5 matchs par article (cet article n’en contiendra qu’un seul pour des raisons évidentes), une analyse détaillée de chaque match et surtout une analyse concrète (et avec humour, s’il vous plaît.).

Avant d’entamer l’analyse du premier match de la saison, petite description/analyse du premier 5 de départ de Connor Johnson pour mieux connaître les joueurs que vous allez suivre.

PG : Xavier Munford, Guard d’1m93 pour 78 kilos, un peu frêle me direz vous, et vous aurez raison. Mais cette minceur ne l’empêche pas d’être un superbe joueur de basket. Un des leaders de l’équipe cette saison, 18 pts, 7 rebonds et 6 passes de moyenne, doté d’une mécanique de tir soyeuse et d’un toucher digne des grands gauchers de notre époque, il nous gratifie de 44 % au tir et de quasiment 37 % derrière l’arc.

SG : Pour sa deuxième saison dans le Delaware, c’est Zhaire Smith qui est titulaire en 2. Mesurant 1m90 pour 93 kilos, il est un complément correct a Munford sur les lignes arrières, fiable derrière l’arc (37 %) et solide a mi distance, il culmine même avec le meilleur pourcentage au tir de l’équipe avec 53 %. Correct en défense, il vole quasiment un ballon par match.

SF : Il vit sa première saison dans le Delaware, drafté aux deuxième tour de la dernière draft, c’est Marial Shayok ! Forward d’1m96 pour 90 kilos, il peut jouer sur le poste 4 si une équipe small ball est nécessaire. Autre pilier de l’équipe cette saison, avec 23 points et 6 rebonds de moyenne, affichant un correct 35% derrière l’arc. Pas toujours très concentré en défense, il rêve de temps a autre et laisse des coupes backdoor faciles. Cependant, défenseur correct lorsqu’il est focus.

PF : 10 points et 6 rebonds pour notre ailier fort du jour, Haywood Highsmith, dans sa deuxième saison avec les Blue Coats. Sa petite taille pour un 4 (1.93m) et son physique font qu’il arrive a chiper un peu plus d’1 ballon par match, faisant la paire défensivement avec son compère de l’intérieur. Un shoot correct, 33 % derrière l’arc, que demande le peuple.

C : Sur ce poste on va parler d’un monsieur qui passe pas une pièce sans taper un lustre. Voire sans baisser la tête a la porte. Christ Koumadje, culminant a 2.24m pour sa centaine de kilos, est le pivot titulaire des Blue Coats. Il poste logiquement un double double points/rebonds (11 points, 1à rebonds) et surtout la bagatelle de 4 contres par matchs (!!!), il pourrait être un cousin éloigné de Tacko Fall.

Après cette fine analyse du premier 5 de départ aligné par Connor Johnson, il est temps de passer au premier match de la saison ! Match d’ouverture qui est donc contre les Maine Red Claws, et déjà un duel entre Koumadje et Fall. Quelle transition splendide pour commencer le résumé de ce match !

L’ANALYSE, GAME 1/ ?, Maine Red Claws , 76ers FieldHouse, Wellmington, Delaware.

Le match commence magnifiquement bien car, comme certains amis texans il nous faut plus de deux minutes pour mettre le ballon dans le gros truc rouge, et c’est Shayok qui nous montre déjà a quel point il est à l’aise à mi distance. Shayok puis Highsmith se relaient pour recoller au score, déjà creusé en ce début de premier quart. Après une petite minute trente de disette basketballistique qui nous ferait regretter un match de DM3 un dimanche matin, c’est Shayok (encore lui) qui viens remettre a égalité les deux équipes. S’en suit un run de 9-0 des Claws qui provoque une nouvelle fois du basket DM3 pendant plus de 4 minutes, puis un désastre défensif qui fait plonger les Coats a -17 a la fin du premier quart a la suite d’un énorme 3 points de l’équipe adverse sur la truffe du grand Koumadje.

Les deux minutes réglementaires respectées, c’est Shayok qui essaie de remettre les Coats sur la voie, par séquences bien accompagné par Smith mais c’est trop peu, faire du 2v5 même contre des handibasket c’est compliqué, alors imaginez contre des joueurs avec deux jambes fonctionnelles. Un lancer de Washburn relance toutefois la machine et ramène les Bleus a -11, une lueur d’espoir commence a apparaître sur le visages des trois tocards qui sont restés après ce premier quart temps horrible. Espoirs bien vite éteints puisqu’un run de 11 – 0 viendra nous remettre a notre place comme il faut, et a la pause c’est un 74 – 50 affligeant qui viens clore ce chantier de construction côté Delaware.

Briques sur briques, l’écart ne fait que se creuser et atteint les trente points pour les visiteurs a la fin du 3e quart temps, 102 – 72. Le boulanger de l’équipe, a.k.a Highsmith décide de balancer des pains au premier mec qui est pas de son équipe qui s’approche un peu trop près. Forcément, ça dégénère. Fin de quart temps sur les nerfs et un hommage à Frank sur une dernière brique avant de prendre une soufflante sur le banc par le coach, à l’orée d’un 4equart temps sans grand suspense.

L’écart de trente point tiendra jusqu’en fin de match, qui se termine, grâce a un léger réveil de fin de match pour limiter la casse, sur un écart de vingt points, 148-125 pour les visiteurs. Shayok et Monford auront régalés malgré la mauvaise forme générale, 34 et 29 points pour les deux loustics.

C’est donc sur cette défaite catastrophique que se termine ce premier papier de, je l’espère, une longue série. Merci à tous d’avoir lu, et à la semaine prochaine !

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nos derniers articles

La redac de 76ers France

More in G-League