Connect with us

NBA Draft

Profil Draft 2021 n°3 : Chris Duarte (Oregon Ducks)

Profil de Draft n°3 consacré à Chris Duarte, guard/wing chez les Ducks de l’Oregon.

24 ans
Junior
198cm – 86kg

Guard/Wing
Oregon Ducks

Si on aime le basket, on aime automatiquement le magnifique joueur qu’est Chris Duarte. (Je veux rien savoir ! )

Joueur au parcours atypique, né au Canada, ranké assez haut par 247 Sports à sa sortie de High School (#7 pour l’état de New York et #186 au classement national), committ à Western Kentucky originellement, Chris Duarte a du s’exiler une saison en JUCO à Northwest Florida State College pour des raisons académiques avant de revenir sur la pointe des pieds en NCAA à Oregon auprès du célèbre Head Coach des Ducks Dana Altman.

C’est ce parcours atypique et les difficultés rencontrés qui ont forgés le caractère du dominicain, qui a su s’en sortir grâce à une éthique de travail reconnu et une mentalité de leader façonné par les épreuves.

Une panoplie offensive impressionnante.

Attaquant complet, le chouchou de la Matthew Knight Arena d’Eugène a surtout fait parler de lui par ses qualités de sharpshooter. En catch and shoot, en pull-up en tant qu’initiateur, en isolation avec un jab-step pour se créer de la séparation, dans du jeu mid-range « Old School » après un dribble, off-dribble en naviguant à travers les écrans. Toute l’arsenal de l’attaquant moderne.

Chris Duarte est ce que l’on peut appeler un esthète du shoot. Sa mécanique et son geste sont purs, fluides, rapides. Un vrai bonbon pour les amateurs de shoot tant il est smooth au moment de dégainer.

Autre aspect sur lequel il excelle sur le shoot, c’est sa capacité à se recentrer avec ses appuis et maîtriser parfaitement son corps. Son body control est juste parfait et lui permet de rester efficace qu’importe la position.

 

Son jeu en isolation est un modèle du genre et renforce le sentiment de maturité de ce basketteur. Car il offre systématiquement à son coach et ses coéquipiers, dans des possessions mal embarqué, une solution à travers son excellent skillset et sa sensibilité basket hyper développé qui l’aide à scorer quelque soit la situation proposé.

Ses statistiques parlent d’elles même :

True Shooting pourcentage de 65,6 soit un des meilleur de la PAC12 et le 3ème joueur de l’histoire de la Conférence à l’atteindre sur une saison avec au moins 1,5 interceptions/matchs avec Lonzo Ball et Spencer Dinwiddie.

Scoring Efficiency classé 95ème percentile avec 1,17pts/possession.

– Sur transition classé 92ème percentile avec 1,4pts/possession à 64% de réussite.

– 42,4% de réussite à 3pts cette saison (61/144 soit 5,5 tentatives/matchs). 38% en carrière NCAA.

– sur Catch & Shoot quand il est ouvert il shootait à 60% (!!!) et 37,2% sur C&S contesté.

C’est également un joueur capable de diversifier son jeu quand les close-out sont forts sur lui pour driver et finir près du cercle avec beaucoup de réussite (+60%).

Attaquant né en 1vs1 grâce à ses changements de rythme et une belle capacité de manipulation de son défenseur, Chris Duarte sait finir en restant efficace avec un touché largement au dessus de la moyenne. Ses skills, et son handle sont aussi tout à fait correct et ajoutés à toutes les qualités évoqués plus haut, lui permettront d’être à l’aise dans n’importe quel style de jeu (pace lente/rapide, en demi terrain, jeu en transition etc…).

Chris Duarte peut également passer car il est capable d’initier sur Pick N Roll et de créer pour les autres également, mais sans pour autant avoir le niveau d’un ball handler n°1. (ratio assist/turnover de 0,2). A travailler donc, car certains choix détonnent à la passe et contrebalance allègrement avec la sensation de maturité basket qu’il peut avoir quand il s’agit de finir ses actions soit même.

Côté défense, sans être un défenseur elite, Chris Duarte produit de ce côté du terrain grâce à son QI basket et sa parfaite lecture des lignes de passes adverses (2,3 interceptions/match). 

C’est un guerrier, travailleur acharné qui sait se sacrifier pour le collectif quand il le faut. Le body language défensif est excellent surtout lorsqu’on le voit s’arracher pour revenir et aller contrer un joueur partie en contre-attaque. Le contre d’ailleurs, une de ses spécialités, car oui pour un arrière il possède cette faculté et est très impliqué dans le domaine que ce soit sur demi-terrain sur l’homme ou sur aide, ou comme je le disais en transition (0,8 contre/match quand le gratin de la draft sur sa position oscille entre 0,2 et 0,4). Néanmoins et malgré tout cette bonne volonté, il a souffert lorsqu’il s’est retrouvé face à des profils ultra physique car sa latéralité et sa puissance sont des domaines à renforcer et fait partie de ses axes de progrès. Même si il souffrira en NBA dans ce domaine, il sera un défenseur largement « capable » car Duarte est un joueur mature.

Son âge en question.

Chris Duarte est un vrai joueur de basket et un créateur de spacing élite pour celui qui osera faire confiance à ce « vieux » prospect.

Car oui si il y a bien un hic c’est celui de l’âge du leader d’Oregon. En effet, il est par exemple de la même année qu’un Jamal Murray pourtant présent depuis 5ans dans la ligue…

Pour le lauréat du Trophée Jerry West cette saison (récompensant le meilleur SG du pays), on achètera évidemment ce plancher, somme toute d’un très bon niveau actuellement, et qu’importe la marge de progression limité. 

Pour les Sixers suivant la stratégie de Daryl Morey au moment de drafter (trade du pick car déjà 3 jeunes à développer Maxey / Joe / Reed, joueurs matures pour apporter immédiatement ou potentiel tombé à laisser couver tranquillement en G-League …), le profil de Duarte a du sens car il saura être autant efficace, qu’il ne l’est actuellement, en sortie de banc pour apporter un peu de création offensive, du scoring ou du spacing

Alors on achète ?

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nos derniers articles

La redac de 76ers France

More in NBA Draft