Connect with us

NBA Draft

Profil de Draft n°1 : Aaron Nesmith

Scouting report sur Aaron Nesmith, ailier de Vanderbilt

Annoncé comme le shooter de la prochaine cuvée, voici le profil d’Aaron Nesmith.

Né le 16 octobre 1999, le jeune ailier de Vanderbilt pourrait bien taper dans l’œil des 76ers. Mesurant 1m98 pour 96 kg et une envergure de 2m06, Aaron Nesmith s’est notamment distingué par un volume de tir assez impressionnant. En effet, il tourne à 23 points et 4,9 rebonds par match avec notamment un joli 52.2% à 3pts sur l’exercice 2019-2020.

Per Game Table
Season School G GS MP FGA FG% 3PA 3P% FTA FT% TRB AST STL BLK TOV PTS
2018-19 Vanderbilt 32 19 29.0 9.1 .392 5.5 .337 2.5 .825 5.5 1.4 0.7 0.6 1.6 11.0
2019-20 Vanderbilt 14 14 35.7 14.6 .512 8.2 .522 4.5 .825 4.9 0.9 1.4 0.9 1.7 23.0
Career Vanderbilt 46 33 31.0 10.8 .442 6.3 .410 3.1 .825 5.3 1.3 0.9 0.7 1.6 14.7
Provided by CBB at Sports Reference: View Original Table
Generated 7/13/2020.

Ses atouts

Ses statistiques se complètent par une belle vision de jeu ainsi qu’un QI basket plutôt élevé. Il est aussi très bon dans ses déplacements ce qui complète son sens du placement, faisant de lui un très bon joueur sans ballon. Son principal atout reste son shoot. Doté d’une belle mécanique il est capable d’enflammer un match à tout moment. Côté comparaisons, les spécialistes se sont montrés plutôt créatifs puisqu’on a eu le droit à différents noms : Klay Thompson, Cameron Johnson ou encore Buddy Hield. Nesmith est également présenté comme un défenseur plus que correct avec un QI défensif très intéressant.

Ses points faibles

Cependant, il lui reste plusieurs points à améliorer et notamment dans la création de son propre tir, domaine où le jeune sophomore peine un peu. De plus, son dribble n’est pas non plus convaincant, faisant de lui un joueur assez limité à ce niveau-là. Il doit également progresser au niveau de ses passes qui sont parfois trop téléphonées et faciles à lire pour les défenses. Enfin d’un point de vue athlétique, il manque de détente et d’explosivité pouvant ainsi lui faire défaut. Notons également qu’il a eu pas mal de pépins physiques avec en date, une fracture de fatigue au pied droit ; la même blessure qui avait éloigné Zhaire Smith des terrains pendant quelques mois.

Annoncé de 15 à 25ème sur différents Big Board, les 76ers devront surement user de leurs quelques choix de Draft pour espérer ramener un shooter à Philadelphie !

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nos derniers articles

La redac de 76ers France

More in NBA Draft